Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

NDIAYE comptabilise, LANDEUX sans reproches

NDIAYE comptabilise, LANDEUX sans reproches

Lamine NDIAYE (Horoya AC) : « Le plus important ce sont les trois points »

« On a manqué de jambes en première mi-temps. Après les rencontres de Ligue des Champions, il y a souvent une baisse de régime. Et malheureusement on a mis du temps pour démarrer ce match. On n’a pratiquement pas eu d’occasion en première période. Ensuite, je pense que les gars se sont bien repris en deuxième période et ils ont réussi à marquer. Donc bravo à eux, car ce n’était pas évident. Tous nos matches sont difficiles en championnat. Je pense que compte tenu du contexte actuel, le plus important ce sont les trois points.

Boniface (HABA) n’était même pas sur le banc. Malheureusement, la veille à la fin de l’entraînement, il s’est fait mal au niveau des cervicales. C’est pourquoi il n’a pas démarré le match sinon c’est lui qui était prévu au coup d’envoi. Pendant la pause, j’ai dit à mes joueurs de vite se reprendre et surtout de se faire violence. Car il y a des moments, même quand tu n’as pas de jambes, il ne faut pas faire le beau mais que chacun fasse deux ou cinq pour cent de plus. Avec tous ça, nous avons réussi à faire la différence pour marquer… »

Alain LANDEUX (Santoba FC) : « On a fait un grand match »

« Comme vous l’avez vu en première période, le Horoya AC n’a pa pu développer son jeu, car on les a bien encadrés et bien quadrillé le terrain. On pouvait même marquer en première mi-temps à l’image de ce très bon débordement sur la droite avec un bon mouvement.

Pour la reprise, je pense qu’on ne s’est pas replié mais plutôt ça été la continuité. On a été dans les 16 mètres du camp adverse en perdant le ballon qui n’est pas allé où il devait aller. Et malheureusement on se fait piéger par une contre-attaque.

Pour le deuxième but aussi, il y a une faute flagrante sur mon gardien qui est à l’hôpital actuellement. CAMARA a reçu en plein visage un pied en avant. Mais l’arbitre valide le but. Qu’à cela ne tienne, je viens de me concerter avec mes joueurs que j’ai félicités. Je pense qu’on n’a rien à se reprocher car on a  fait un grand match.  Et le Horoya AC a difficilement gagné ce match… »

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp