Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

NDIAYE : « Bravo aux joueurs ! »

NDIAYE : « Bravo aux joueurs ! »

Lamine NDIAYE (Horoya AC): « Les champions ne meurent jamais »

<< Ok! On a gagné déjà et c’était ça l’objectif même si ça n’a pas été simple. On a pris le match par le bon bout, on aurait pu mener par deux buts à zéro après le premier quart d’heure. On rate un penalty et après on met les deuxième et troisième buts. Le match normalement devait être plié mais ensuite  on a été peu laxiste  dans le replacement, les gestes techniques et les fondamentaux. On les a remis en selle.

Et voilà ce fut un autre match qui commençait en leur donnant l’occasion de se rebiffer. Ce qu’ils ont fait en deuxième période. Mais malgré tout, on a contrôlé tant bien que mal. Je pense que si on eétait plus adroit, on allait marquer assez de buts. Mais malheureusement ça éte le contraire. Et cela est dû au manque de concentration. Quand les sélections arrivent, les joueurs ont un tout petit peu la tête à l’envers. Et ce sont des matches très compliqués à préparer et à jouer. Ceci dit bravo aux joueurs d’avoir remporté la victoire .

Nous sommes très contents d’occuper la première place mais le championnat n’est pas fini. De toute façon, c’est l’objectif de finir premier. Personne ne pouvait nous retrouver là aujourd’hui, mais on y est… Pour la suite, il faut garder le même état d’esprit. Je pense qu’on nous a sous-estimé le groupe en disant qu’on était mort. Or les champions ne meurent jamais. Certes il y a des moments où tu peux tomber mais la tête ne touche jamais le sol.

Encore une fois bravo aux joueurs parce que ça n’a pas été facile d’être remonté jusqu’ici mais ils l’ont fait. Ce n’est pas fini, loin de là. Mais il vaut être dans la peau du chassé que dans celle du  chasseur.>>

Ibrahima Sory YATTARA (Éléphants Coléah): « Nos joueurs n’ont pas respecté les consignes »

« Avec les concurrents directs, nous pourrons nous en sortir. Parce qu’en phase aller, nous avons gagné certains matches et nous avons fait des nuls dans d’autres oppositions. En première période, nos joueurs n’ont pas respecté les consignes. On leur avait dit d’être sereins, de bloquer et de ne pas jouer. Mais malheureusement, ce n’a pas été le cas. C’est vrai que l’enfer continue chez nous mais avec les quatre concurrents directs, nous avons une possibilité

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp