Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Mohamed WONKOYE, heureux de son 1er titre

Mohamed WONKOYE, heureux de son 1er titre

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

« C’est une grande joie pour moi, après avoir choisi le HAC, de finir champion pour la première saison. C’est bien pour mon palmarès.  Au départ,  nous nous sommes tous fait confiance et avec le travail sérieux du staff technique, le résultat est venu. Nous avons su jouer sur nos valeurs pour y arriver,   puisqu’on savait  qu’il fallait conserver notre couronne, ce qui n’a pas été facile. Cette année, avec le regroupement des clubs à Conakry, le championnat a été beaucoup plus relevé.  Pour moi personnellement, c’est une véritable joie parce que c’est mon premier titre de champion depuis que j’ai commencé  à jouer au football. Au  Niger,  j’ai eu le trophée de la Coupe nationale avec Sahel,  à  Abidjan avec  l’ASEC j’ai failli être champion de Côte d’Ivoire, mais finalement j’avais tenté  une aventure au Portugal. Donc l’avoir enfin remporté, loin de chez moi, est une  fierté  et cela prouve  à suffisance  que le football n’a pas de  barrière » a indiqué  WONKOYE.

Pour ce qui est   de la suite à l’échelon continental, Mohamed pense qu’ils sont bien partis  pour se tirer d’affaire dans  cette  poule C : « Ce titre est un  véritable accélérateur pour nous en campagne africaine. Avec le moral qui est au beau fixe, nous saurons faire l’essentiel, avec un groupe consistant et travailleur.

Malgré que nous soyons champions, cela ne nous empêche pas de nous préparer moralement  et physiquement pour cet autre challenge. C’est maintenant que le gros boulot commence pour sortir victorieux de cette poule »  a-t-il précisé.

More to explorer