Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Mamadi DOUMBOUYA, roi des «gros bras»

Mamadi DOUMBOUYA, roi des «gros bras»

C’est tout récemment dans l’enceinte du Lycée Coleah (Commune de Matam) à Conakry que notre homme a signé son succès. Pour ce formidable exploit honorant le président des « rouge et blanc », Mamadi DOUMBOUYA ‘’Biz’’, vient de soulever 182 kilos, devançant une trentaine de gros bras.

Le vainqueur nous a expliqué comment il a pu rafler ce trophée régional « bien que nous n‘avons eu que peu de repos dans la suite de notre cher et très actif président, j’ai passé  deux semaines de préparation en vue de confirmer mon titre. Parce que dans le passé j’ai déjà été champion. C’était aussi un défi celui de prouver aux observateurs que nous sommes les mieux outillés en matière dans cette compétition, prouver qu’Antonio SOUARE a les meilleurs gros bras du pays.

Mon expérience m’a permis d’être sacré champion, car au départ on était au nombre de 37 concurrents, mais surtout avant même le début, j’étais animé d’une grande ambition, à savoir montrer  que c’est nous les meilleurs en Guinée » a fait savoir DOUMBOUYA

A propos du déroulement de ce tournoi, Mamadi DOUMBOUYA précise: « C’était un tournoi à un seul tour , mais  nous avons commencé par 80 kg , après 100 , 120 kg , 140 kg , 160  avec des disques , avant de soulever mes 182 kg au final, sous les ovations des supporteurs. Je n’étais pas le seul représentant du Horoya AC , il y avait deux autres amis , mais qui se sont limités en cours de tournoi. C’est un trophée que je dédie à mon patron  Antonio SOUARE, à l’ensemble du bureau exécutif du Horoya AC qui travaille activement pour le rayonnement des valeurs des « rouge et blanc »  dans toutes les disciplines. Je veux aussi encourager mes amis pour les prochaines compétitions » nous a confié notre champion.

Notons que dans le passé, DOUMBOUYA s’est classé 9ème  en 2011 (160 kg) lors de la compétition nationale organisée par Département des Sports,  champion de la Ville de Conakry en 2012 (160 kg) et en 2013 (180 kg).

Une progression permanente qui méritait bien ce coup de chapeau !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp