Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Les clubs de la LGFP à l’école de la Confédération

Les clubs de la LGFP à l’école de la Confédération

C’est la Fédération Guinéenne de Football (FGF), en collaboration avec la Ligue Guinéenne de Football Professionnel (LGFP),  qui a organisé ce séminaire à l’intention des présidents et secrétaires généraux des clubs de Ligue 1 et Ligue 2.

Le Secrétaire Général de la FGF, Ibrahima Blasko BARRY a expliqué l’intérêt de ces journées de travail: « Le présent séminaire est le couronnement de tous les efforts conjugués de la FGF et des organes que nous avons mis en place. A ce jour,  je suis fier de dire que notre association est en avance dans ce système d’octroi, ces organes  misent en place nous ont  permis cette année que nos  clubs engagés dans les compétitions africaines (ASK et HAC)  ont bénéficié de ces licences. Je profite ici pour féliciter les membres de la LGFP, singulièrement son  président  Antonio SOUARE qui s’est investi pour la bonne organisation du championnat cette année, mais aussi l’ensemble des acteurs du football de notre pays »

Djibril TRAORE : « La Guinée est en avance… »

Le formateur a été élogieux à l’égard des instances guinéennes : « Au nom du président de la CAF Issa HAYATOU, je remercie la FGF et la LGFP. Retenez que  la FGF a déjà fait un grand pas dans l’octroi de la licence CAF. Vos institutions  sont en avance sur celles de beaucoup de pays d’Afrique et c’est important de le dire parce qu’elles méritent toutes nos soutien et remerciements.

Parlant de ce projet, d’abord il faut dire que tous les acteurs concernés doivent être d’accord sur son utilité, sa nécessité surtout  les clubs. Il faudrait que vous soyez convaincus de son importance capitale pour le continent, car ce n’est pas une  contrainte  ou une  obligation que la CAF veut vous imposer. Mais sachez aussi qu’il ne  concerne pas seulement les responsables de clubs, parce qu’ils seront  suivi par les fédérations locales, les autorités publiques pour les questions infrastructurelles. Alors, nous sommes en phase de sensibilisation, parce que la CAF aborde ce projet avec un esprit de développement »

Fodé Zainoul CAMARA : « En faire une affaire nationale »

Le Directeur national des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique s’est félicité de la position de la CAF : « Je considère la procédure d’octroi de la licence aux clubs comme une activité ordinaire de la CAF. Mais la tenue d’un tel séminaire est pour moi un indicateur purement vérifiable de la performance de la Fédération Guinéenne de football, tout comme le fut l’obtention des « projets Goal ». Cette formation est bienvenue, car nous vivons dans un vide suite au retrait des investisseurs à cause de la maladie Ebola Heureusement, la CAF dit que notre pays est maintenant fréquentable, c’est pourquoi nous remercions sincèrement cette instance dirigeante du football continental »

Il a également fait ses recommandations aux participants : « Je vous recommande d’aller à l’intérieur du pays faire la restitution de ce que vous allez voir aujourd’hui. Il faut en faire une affaire nationale, pour que le football soit une affaire pas seulement des jeunes mais de tous les Guinéens  »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp