Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

La Ligue des champions dans toutes les têtes

La Ligue des champions dans toutes les têtes

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Francis DIPITA EBELE : « Le HAC grandit  d’année en année »

Je suis très content de finir la saison en beauté comme l’année passée. Et puis j’ai constaté que le HAC grandit d’année en année, ce qui est  normal car nous sommes tous des professionnels passionnés  de football. Et surtout nous  avons un président qui aime le football et qui nous procure tout ce dont nous pouvons avoir besoin pour progresser. Son engagement est un facteur important qui nous pousseà mouiller  le maillot en vue de lui rendre tous les honneurs possibles. Je suis très heureux de bien terminer la saison avec ce sacre.

Dramane NIKIEMA : « Besoin d’un petit temps pour se reposer »

La rigueur dans le travail, le courage et la détermination nous ontfacilité la conquête du titre,  cette année encor. Au coup d’envoi de la saison, nous nous sommes dit qu’il fallait attacher la ceinture pour aller loin dans la course. Il est vrai que nous savons désormais gérer le championnat mais cela ne veut pas dire qu’il faut minimiser les autres équipes. Après cette fin de Ligue 1, les deux semaines de congés sont bienvenues. Nous allons ensuite revenir pour suivre intensément les entrainements

Désormais on va se focaliser sur la Ligue des champions, c’est pourquoi l’entraineur nous a accordé ce petit temps pour se reposer.

Abou Mangué CAMAMARA : « L’obtention du titre n’a pas été facile »

Notre niveau actuel nous amène à dépasser le cadre du championnat  guinéen. Pour moi, ce qui compte aujourd’hui, c’est la Ligue des champions. C’est maintenant notre seul objectif : aller plus loin dans cette campagne africaine et pourquoi pas disputer la finale.

Cette année, l’obtention du titre n’a pas été facile pour nous car au début de la saison, nous avons perdu un joueur clé  dans notre axe défensif, Ibrahima Aminata CONDÉ, ce qui a un peu joué sur nous. En plus à Lomé nous avons aussi perdu Bassirou, notre attaquant, donc tout cela a affecté notre moral. Mais comme nous sommes  pratiquement  tous professionnels ça à marché et c’est pourquoi nous avons d’ailleurs dédié ce titre à nos deux camarades. Que Dieu leur donne la santé pour la suite en campagne africaine… »

More to explorer

Le Horoya AC a repris

Après une semaine de repos,  le Horoya AC a repris l’entraînement ce lundi matin  dans son QG au Stade du Général Lansana