Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Le Horoya face à Wakryia : pour un nouveau sacre

Le Horoya face à Wakryia : pour un nouveau sacre

Un champion restera toujours un champion quelles que soient les situations aussi compliquées soient elles. C’est le cas actuellement du Horoya AC, le club de Matam qui, lors des premières journées du championnat de Ligue 1 Salam a enchaîné plusieurs matches sans victoire. Etant encore engagé en Ligue africaine des champions, Horoya avait dû mal à se concentrer sur le championnat local. D’autant que maladies et blessures le pénalisaient. Joueurs et staff avaient alors à cœur de réaliser le meilleur parcours en compétition continentale.

Une fois éliminé, le HAC s’est alors tourné vers le championnat de Ligue 1 Salam où il se retrouvait … à la dernière place du classement. Une situation qui n’avait guère inquiété les dirigeants, en premier lieu le Président Soufiane SOUARE qui, serein, laissait entendre à cette époque que le championnat était long et que Horoya en sortirait vainqueur.

Plusieurs matches en retard attendaient les Matamkas. Il fallait les aborder les uns après les autres. Pour recoller au podium, le coach Lamine NDIAYE a dû sortir le grand jeu et faire parler toute son expérience. Non seulement il a alors misé sur la qualité de ses joueurs, attribuant les places sur le terrain à ceux qui le méritaient le plus. Mais il s’est aussi appuyé sur le banc de touche où, en l’absence des titulaires blessés ou appelés en sélections nationales, leurs remplaçants ont démontré toute leur valeur. Le management du coach franco-sénégalais a fait merveille.

La marche vers le podium a été assurée et match après match, le HAC a réussi à remonter le classement jusqu’à retrouver le sommet. Avant d’aborder le match contre Wakryia, avec ses 48 points et 9 d’avance sur le second, Horoya est solidement installé dans son fauteuil avec encore des matches en retard à disputer pour se mettre à jour.

Une victoire sur Wakryia et le HAC sera champion avant même les dernières rencontres. Lamine NDIAYE et ses joueurs n’entendent pas laisser passer cette opportunité. Attention cependant à ce Wakryia dont l’attaque sait faire parler la poudre…

Maître de son destin, Horoya va donc aborder cette rencontre comme s’il s’agissait d’une finale. Un match pour le titre donc.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp