Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Le grand bonheur d’Ibrahima Aminata CONDE

Le grand bonheur d’Ibrahima Aminata CONDE

Diplômé du Centre Universitaire de Kindia, filière comptabilité-management, Ibrahima Aminata CONDE a tous les atouts de la jeunesse : il est né en 1998 à Kissidougou. Très athlétique (1m 79 pour 81kilos), la recrue du HAC venue de la SAG de Siguiri cette saison, avait été victime d’une blessure contractée lors du dernier CHAN rwandais, à la 35e minute du match contre la Tunisie. Ce n’est donc qu’à la 12ème journée, que CONDE a été titularisé face au Gangan FC de Kindia. Il raconte :

« Je suis très content de cette première titularisation au Horoya AC. Pouvoir rejouer après ma blessure m’a rempli de joie, c’est pourquoi je me suis donné à fond face à un adversaire toujours très difficile à manœuvrer à la maison.

Moi j’avais déjà joué sur le terrain de Fodé Fissa, donc je n’ai pas eu beaucoup de problèmes sur ce plan-là…  Mon ambition, quand j’ai quitté la SAG de Siguiri c’était d’avoir une place de titulaire chez le club champion. Mon implication dans les duels, les marquages homme à homme m’ont permis de résister devant les Kindianias (habitants de Kindia) et, je l’espère, de donner satisfaction. »

Aujourd’hui, le défenseur s’estime totalement guéri. Il explique : « Touché aux adducteurs, j’ai d’abord suivi des soins à Conakry. Puis mon président a mis les moyens pour que je suive un autre traitement au Maroc. Il a fallu être patient, j’ai souffert en voyant les 11 premières journées passer sans moi, mais aujourd’hui, Dieu merci, tout va bien ».

Ibrahima CONDE ne cache pas le fait que son intégration a été facilitée par l’attitude de ses partenaires du Horoya : « Il faut signaler que l’excellent esprit qui règne au sein de l’équipe donne vite le goût de s’adapter à l’ensemble de l’effectif. A Kindia, on dirait que j’avais déjà joué beaucoup de matchs du championnat avec mes coéquipiers… »

Force est de constater que l’effectif du Horoya AC est l’un des plus relevés du championnat guinéen, y avoir une place demande un travail acharné. CONDE confirme :

« Obtenir une place dans l’effectif actuel des rouge et blanc n’est pas chose facile. Cela demande tout d’abord un travail colossal. En plus, il faut tenir son rôle dans le schéma tactique de l’entraîneur ZVUNKA, mais surtout avoir la chance par ce que les postes sont triplés.

Personnellement, je continuerai à me donner à fond pour taper dans l’œil du staff technique. D’ailleurs après les séances sur le terrain, je travaille encore l’endurance pour me maintenir en forme. C’est pourquoi, j’ai pu m’adapter facilement aux schémas de mes encadreurs. Avec mes coéquipiers aussi, on se comprend très bien dans les matchs, même en amical, raison pour laquelle je suis vraiment à l’aise…   »

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp