Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

Fodé CAMARA: « La Super coupe est un match d’intégration »

Fodé CAMARA: « La Super coupe est un match d’intégration »

Vous venez de revenir d’un stage au Maroc, comment cela s’est t-il passé ?
J’ai rejoint le groupe après la double confrontation Guinée – Namibie (1 à 0 et 2 à 0) dans le cadre du deuxième tour éliminatoire de la coupe du monde 2018. J’avoue sincèrement que le stage de cette année s’est bien passé. J’étais content et fier du groupe même si l’effectif était majoritairement composé de nouvelles recrues, avec une très bonne solidarité. La dynamique y était aussi. Nous avons travaillé dans la combativité, avec un esprit de concurrence de haut niveau. Les encadreurs se sont beaucoup investis pour l’acquisition de la performance dans une ambiance totale.

Vous êtes capitaine de l’équipe locale qui vient de se qualifier pour la 4ème édition du championnat d’Afrique des nations. La Guinée est logée dans le groupe C en compagnie du Niger, du Nigeria et de la Tunisie. quelle est votre appréciation ?
Tout d’abord, je suis content de cette qualification historique du Syli local, même si les autorités sportives ne sont pas beaucoup impliquées dans cette qualification. Elles devaient venir auprès de nous pour nous encourager au moins. Mais jusqu’à l’heure actuelle rien n’est fait en ce sens. Mais bon, patriotisme oblige, j’ai déjà expliqué aux enfants l’intérêt capital de notre participation mais aussi pour notre propre image dans cette joute continentale.
Pour ce qui est de notre poule, j’avoue si le travail commence maintenant nous pourrons nous tirer d’affaire avec ce groupe C. Le tournoi commence au mois de Janvier, donc c’est le bon moment pour nous de lancer notre championnat, ça pourra nous aider à avoir l’ossature d’une équipe compétitive. Mais tout cela dépendra de l’engagement des uns et des autres pour sauver la jeunesse guinéenne en satisfaisant ces dignes fils pour leur première participation à cette phase finale au Rwanda en 2016. J’ai préparé les jeunes à prendre le côté patriotique en attendant l’argent…

Fodé CAMARA nominé pour le Nimba d’Or 2014-2015, un trophée qui récompense les meilleurs sportifs de la saison. En recevant cette information, quelle a été votre réaction ?
Ce n’était pas une surprise pour moi voyant le travail abattu pendant ces deux ans, la phase qualificative de la CAN 2015.. Mais surtout après la compétition, j’ai été nommé le meilleur joueur local, alors je m’attendais à ça. Les autres nominés méritent également, ils sont tous capables. Aujourd’hui, je suis animé d’un sentiment de satisfaction, c’est le travail accompli qui commence à payer. Que Dieu m’accompagne dans ce sens. il y a aussi les médias qui m’ont soutenu. C’est le vote qui décidera, mais je peux avoir le Nimba d’Or…

La Super coupe c’est demain, comment se prépare le groupe ?
C’est un match très important, une rencontre phare pour notre survie dans le Horoya, après des investissements considérables de notre président Antonio SOUARE. Cette Super coupe est un match d’intégration aussi pour le public du club. J’ai tenu un discours à mes coéquipiers au Maroc, selon lequel c’était l’une des premières fois que l’AS Kaloum domine à deux fois de suite le Horoya AC dans une seule saison, alors il faut que ça s’arrête là. Je ne veux plus que ça se répète, voilà le discours tenus et je crois que nous remporterons cette Super coupe avant d’attaquer en fanfare le championnat professionnel.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp