Porter le maillot est un honneur, le mouiller est un devoir!

Dramane NIKIEMA «Mes coups francs sont travaillés»

Dramane NIKIEMA «Mes coups francs sont travaillés»

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

« Le classico s’est bien passé. On était tous concentrés et conscients de l’enjeu de la rencontre et Dieu merci on a pu s’en sortir devant notre grand rival. Maintenant, il ne faut plus faire un pas en arrière…

Quand je revenais de blessure, j’étais un peu en retard  par rapport aux autres. Je me suis vite mis au travail pour atteindre mon niveau. Ca va mieux à présent, même s’il me reste encore du travail. Aujourd’hui, j’ai inscrit deux splendides buts, tous sur coup francs. Comme le disent les commentateurs, ils peuvent figurer dans les plus beaux buts de l’année… Franchement, je suis content et cela démontre que le travail paye toujours.

Je n’ai pas d’autres secrets, seulement le travail et le repos pour récupérer. J’ai beaucoup aimé que le public soit admiratif de ma façon de tirer les balles arrêtées. Ce n’est pas fortuit, je travaille dur, souvent à l’entrainement, pour faire plaisir à mes fans. Croyez bien que ce n’est pas fini : à chaque fois que je serai dans l’effectif, je promets de créer toujours des surprises pour satisfaire le public »

More to explorer

Pas de carton rouge pour les Matamkas

Dans sa « remontada » pour retrouver sa place dans le fauteuil de leader de Ligue 1, le Horoya AC a régulièrement disputé des

Quelques stats du Horoya AC

Depuis le coup de sifflet final du match contre la SOAR Académie sanctionné par une victoire (2-0), le coach Mamadou Lamine NDIAYE a donné congé aux