Porter ce maillot est un honneur, le mouiller est un devoir !

« Que 2016 soit une année de paix et de bonheur en Guinée ! »

« Que 2016 soit une année de paix et de bonheur en Guinée ! »

Président, quels sont vos vœux pour l’An neuf ?
Mes vœux s’adressent en priorité à l’ensemble de la nation. Je souhaite à mes concitoyens de connaître une année de paix, de poursuivre l’avancée démocratique du pays dans le calme et la sérénité. A nos dirigeants de la République, je souhaite la force, l’intelligence et la persévérance de faire progresser la Guinée sur tous les plans. Pour que notre pays se développe dans l’effort commun, la tolérance et le respect. Et fasse le bonheur du plus grand nombre.

Et sur le plan sportif ?
Tout ce que je viens d’énoncer est le préalable incontournable à la bonne santé du sport guinéen. Le sport peut et doit contribuer à ce nouvel élan, car il est facteur de paix sociale et de santé. Je souhaite à tous les sportifs guinéens, du plus humble au plus renommé, de trouver du plaisir dans l’exercice de leur discipline. Que ceux qui nous représentent au niveau international se montrent dignes de ce privilège. Je pense, bien sûr, en particulier à nos footballeurs du Syli local engagés au Championnat d’Afrique des Nations 2015. Bon vent à eux !
Sur un plan général, je souhaite que les sportifs fassent régner le respect entre toutes les catégories – pratiquants, dirigeants, officiels, supporteurs – pour que partout souffle l’esprit du fair play, de la générosité et de la solidarité.

La transition est toute trouvée avec le Horoya…
C’est vrai, notre club rouge et blanc cristallise toute mon attention. Après avoir consenti un gros effort de recrutement international, redynamisé le staff, j’attends de nos footballeurs pros un niveau de performance plus élevé que jamais. Je leur souhaite pleine réussite, facteur indispensable en sport, à eux comme à tous les autres pratiquants et encadreurs de la grande famille du Horoya AC.
Je les assure tous de mon soutien et leur demande d’être exemplaires du premier au dernier jour de l’année. En leur proposant cette maxime de Roosevelt adaptée à ma façon : « il est une chose  bien plus grave que de ne pas avoir réussi, c’est de ne pas avoir tout essayé ».

BONNE ANNEE A TOUS !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp